Translate

mercredi 14 décembre 2016

Association Algérie/UE: deux documents complémentaires finalisés et adoptés

Deux documents conjoints complémentaires ont été finalisés et adoptés à Alger, portant sur l’évaluation de l’Accord d’association et les priorités communes relatives à la Politique européenne de voisinage révisée (PEV), dans le cadre du renforcement des relations globales entre l'Algérie et l'Union européenne (UE), a annoncé jeudi le directeur de la coopération avec l’UE et les Institutions européennes au ministère des Affaires étrangères, Ali Mokrani.

Résultat de recherche d'images pour "Algérie Europe"La finalisation des deux documents est intervenue lors de la 6ème session du Comité d’association Algérie-UE, tenue mercredi sous la co-présidence de M. Mokrani et du Directeur Général pour la région Moyen Orient-Afrique du Nord (MENA) au Service Européen de l’Action Extérieure (SEAE) de l’UE, Nick Wescott.

Dans une déclaration à l'APS, M. Mokrani a indiqué que ces deux importants documents issus de plusieurs cycles de discussions constituent "un acquis supplémentaire dans le renforcement des relations globales et multidimensionnelles entre l'Algérie et son partenaire européen".

M. Mokrani a précisé, à ce propos, que "les conclusions de l'évaluation s'articulent autour de quatre grandes thématiques à savoir, le soutien aux échanges économiques et commerciaux, l’appui à la diversification et à la compétitivité de l’économie algérienne, le soutien aux investissements et le renforcement de la coopération sectorielle dans les domaines prioritaires liés à l’agriculture et pêche, la recherche et développement, l’énergie et les douanes".

Des actions opérationnelles, a-t-il ajouté, sont prévues pour la mise en œuvre desdites thématiques dont "l'objectif est l’optimisation et la transformation de l'Accord d'association en instrument de développement et de partenariat visant l'émergence d’une économie algérienne diversifiée et compétitive créatrice de richesses pour les besoins du marché intérieur et international et d'emplois ainsi que pour le renforcement et la densification des relations mutuellement bénéfiques avec le partenaire européen".

S'agissant des priorités communes relatives à la nouvelle PEV, M. Mokrani a expliqué qu'"elles portent sur cinq grands chapitres de dialogue et de coopération ayant trait à la gouvernance à travers l’appui institutionnel et des stratégies nationales sectorielles ainsi que le renforcement des capacités, la coopération en matière de développement socio-économique inclusif et d’accès au marché unique européen, le partenariat énergétique, l’environnement et le développement durable, le dialogue stratégique et sécuritaire et la dimension humaine, la migration et la mobilité".

En outre, les deux parties ont discuté de la coopération technique et financière. Dans ce cadre, il a été passé en revue l’état de la mise en œuvredu plan d’action 2016 qui sera marquée par la conclusion de trois conventions de financement d’appui des réformes des finances publiques, de soutien au développement des énergies nouvelles et renouvelables.

La poursuite du programme d’appui à la mise en œuvre de l’Accord d’association ainsi que l’entame des discussions d’un projet à caractère horizontal d’appui au développement de l’agriculture, de l’agro-industrie et de l’irrigation agricole doté d’une subvention, ont été également à l'ordre du jour de la session, a indiqué la même source.

Par ailleurs, au cours de cette session qui se tient une fois par an alternativement à Alger et Bruxelles, d'autres points ont été examinés à savoir, "la coopération technique et financière, le suivi des conclusions des sous-comités sur le Dialogue économique, l’Industrie, Commerce et Services, l'Energie et le suivi du Partenariat stratégique énergétique et le suivi du 1er Forum d’affaires Algérie-UE sur l’énergie tenu à Alger en mai 2016".

L'"Agriculture et Pêche, Affaires sociales, Justice et Affaires Intérieures, dialogue politique, sécurité et droits de l’Homme ainsi que la participation de l’Algérie aux programmes communautaires relatifs aux Centre d’excellence d’expertise et de recherche/développement", ont été également parmi les axes abordés lors de la réunion d'évaluation.

Les deux parties ont procédé, à la même occasion, à un échange sur la prochaine programmation financière 2018-2020 marqué par une entente que celle-ci viendra accompagner la mise en œuvre des conclusions de l’évaluation conjointe de l'Accord d’association et des priorités communes relatives à la nouvelle PEV, du nouveau modèle algérien de croissance, de la poursuite des soutiens à la gouvernance politique et économique, de la diversification de l’économie nationale et du développement inclusif et durable pour les trois prochaines années.

Pour sa part, la délégation européenne a saisi cette occasion pour informer la partie algérienne sur la perspective d'émargement de l'Algérie au Plan d’investissement extérieur de l'UE (PIE) doté de 80 milliards d’euros destiné à la Méditerranée et l’Afrique en cours d’adoption pour l’appui des PME et des infrastructures économiques et sociales.

Toutes les conclusions conjointes issues de cette session, seront soumises pour validation au Conseil d’association co-présidé par le Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, RamtaneLamamra, et la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et sécurité, FedericaMogherini, prévu à Bruxelles dans les prochaines semaines, a conclu M. Mokrani.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: