Translate

dimanche 18 décembre 2016

Le Centre Sud et la FAO renforcent leur coopération afin d’intensifier les activités Sud-Sud

Photo: ©FAO/
Vicente Paulo Yu, Directeur exécutif adjoint du Centre Sud et Maria Helena Semedo,
Directrice générale adjointe de la FAO signent le Protocole d’accord.
Le nouvel accord vise à améliorer la sécurité alimentaire, stimuler le développement rural et à lutter contre le changement climatique dans les pays du Sud

11 novembre 2016, Marrakech - La FAO s'associe au Centre sud, une organisation intergouvernementale composée de plusieurs pays en développement et dont le but est d'aider les pays du Sud à éradiquer la faim et la malnutrition, à réduire la pauvreté, à lutter contre le changement climatique et à parvenir à un développement durable en milieu rural, et ce, dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Un Protocole d'accord (MoU) qui s'étalera sur cinq ans a été signé aujourd'hui par Mme Maria Helena Semedo,Directrice générale adjointe de la FAO et Coordonnatrice des ressources naturelles et M.Vicente Paulo Yu, Directeur exécutif adjoint du Centre Sud, en marge de la 22ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) qui se tient, à Marrakech, au Maroc, du 7 au 18 novembre 2016.

S'appuyant sur plusieurs années de collaboration fructueuse et compte-tenu de l'importance grandissante de la coopération Sud-Sud, le Centre Sud et la FAO se sont mis d'accord afin d'élargir la portée de leurs activités conjointes, y compris celles visant à renforcer les capacités des pays en développement en vue de faciliter la mise en œuvre de politiques en faveur du développement durable, du partage d'informations et de connaissances et de promouvoir le transfert des technologies et l'innovation.

La FAO et le Centre Sud ont pour objectif commun de soutenir les pays en développement dans leurs efforts visant à relever des défis importants liés au développement et résultant d'une insécurité alimentaire chronique, du changement climatique et d'une extrême pauvreté. Près de 800 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire à travers le monde, 2,1 milliards sont pauvres et 900 millions d'entre eux vivent dans une extrême pauvreté. Renforcer la coopération entre les deux organisations représente une étape importante vers la réalisation de l'objectif Faim Zéro et afin de parvenir à un développement plus durable en milieu rural.

La FAO et le Centre Sud vont également promouvoir la gestion durable des ressources naturelles, à savoir la terre, l'eau, l'air et les ressources génétiques, pour que cela bénéficie aux générations actuelles et à venir, pour aider les pays en développement à renforcer les moyens d'existence en milieu rural et leur permettre d'adopter davantage de pratiques agricoles durables, telles que l'agriculture biologique et l'agro-écologie.Créé en 1995, le Centre Sud est une organisation intergouvernementale composée de pays en développement. L'Organisation, qui compte à ce jour 53 membres, a pour principal objectif de promouvoir la coopération Sud-Sud et le développement durable par le biais de la recherche sur les politiques, les analyses, les recommandations et le renforcement des capacités dans les pays en développement. 

Source de l'article FAO

Aucun commentaire: