Translate

mercredi 14 décembre 2016

L’UE et la Tunisie déterminés à faire avancer leur partenariat



Dans un Communiqué de presse conjoint publié hier, les Présidents Donald Tusk, Jean-Claude Juncker, Martin Schulz et le Président de la Tunisie Beji Caid Essebsi ont affirmé leur volonté de renforcer le partenariat UE-Tunisie et de continuer le dialogue de haut niveau.
 
Les Présidents ont exprimé leur détermination à soutenir la dynamique enclenchée par la Conférence « Tunisia 2020 » et à assurer la mise en œuvre des engagements entrepris, en soulignant que la coopération avec l’Union européenne s'attachera à stimuler la croissance économique pour réduire le chômage, notamment chez les jeunes, ainsi que les disparités régionales, notamment par l’amélioration durable d'un climat favorable aux investissements et des affaires afin de permettre au secteur privé tunisien, y compris les PME, et aux investisseurs étrangers de développer leur activité et de générer des emplois.
 
Il a été souligné que la jeunesse devait occuper une place prioritaire dans la coopération entre l’UE et la Tunisie qui s’efforcera à « identifier toutes les opportunités possibles et à mettre en place, dans le cadre d'un « Partenariat Jeunesse UE - Tunisie », des initiatives et programmes en matière d'emploi, de formation professionnelle, de mobilité, de culture, d'études et de recherches en faveur de la jeunesse tunisienne. » À ce titre, il a été convenu d'intensifier les échanges entre universités ainsi que la mobilité des étudiants : chaque année, 1500 étudiants et jeunes, ainsi que le personnel des universités, pourront bénéficier de programmes européens tels qu'Erasmus+.
 
Il a également été convenu qu'un évènement de haut niveau sera organisé à Tunis dans les prochains six mois pour marquer l'attachement des deux parties à la mise en place du « Partenariat  Jeunesse UE - Tunisie ».
 
Dans le domaine sécuritaire, une deuxième session du dialogue politique de haut niveau sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme est prévue à Bruxelles le 19 janvier 2017, afin de dresser le bilan de la coopération en cours et renforcer le soutien de l'UE à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie tunisienne de lutte contre le terrorisme et la radicalisation ainsi qu’à la réforme du secteur de la sécurité en Tunisie.
 
Les hauts responsables ont également souligné l'importance de l'Accord de Libre Échange Complet et Approfondi (ALECA) en tant qu'étape essentielle dans l'approfondissement de l'intégration économique tunisienne avec l'UE et la nécessité que la Tunisie tire le meilleur parti possible de cet accord. À cet effet, l'UE a réaffirmé l'approche asymétrique du futur accord qui permettra à la Tunisie d'en retirer les bénéfices le plus rapidement possible.
 
Aussi, Il a été convenu d'intensifier le dialogue tripartite (UE, autorités tunisiennes, sociétés civiles) et de promouvoir davantage le dialogue entre les sociétés, ainsi que d'intensifier les contacts au niveau politique afin de contribuer à une solution politique permettant de mettre fin à la crise Libyenne dans les plus brefs délais possibles.
 
Pour en savoir plus
Relations entre l’UE et la Tunisie - Fiche d'information
Délégation de l’UE en Tunisie – site internet and page Facebook

Aucun commentaire: