Translate

dimanche 11 décembre 2016

Coopération énergétique : Les ministres Euro-Méditerranéens s’accordent sur de nouvelles dynamiques pour un cadre énergétique régional renforcé



Rassemblés hier à Rome lors d’une réunion ministérielle sur l’énergie, les ministres responsables de l’énergie des 43 États membres de l’Union pour la Méditerranée (UpM) ont convenu d’accroître la coopération régionale pour l’énergie afin d’obtenir une offre de services énergétiques sécurisés, abordables et durables, un facteur essentiel pour la stabilité et la prospérité partagée dans la région méditerranéenne.
 
Au cours de la réunion, coprésidée par le commissaire européen chargé de l’action pour le climat et de l’énergie, M. Miguel Arias Cañete, et le ministre jordanien de l’Énergie et des Ressources minérales, M. Ibrahim Saif, les ministres ont accordé que le dialogue politique et les initiatives concrètes seront menés à bien dans le cadre des trois plateformes énergétiques de l’UpM couvrant les domaines d’action prioritaires, soit la plateforme de l’UpM portant sur le marché régional de l’électricité (plateforme de l’UpM MRE), la plateforme de l’UpM portant sur l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique (plateforme de l’UpM EREE) et la plateforme de l’UpM portant sur le gaz.
 
« La coopération dans le secteur de l’énergie est un élément essentiel du partenariat euro-méditerranéen. Une offre énergétique sûre, durable et compétitive est une priorité que l’Europe partage avec ses partenaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Elle est fondamentale pour asseoir les bases de la stabilité et de la prospérité au sein de la région. Pour atteindre ces objectifs, des investissements à grande échelle dans le secteur de l’énergie seront nécessaires dans la région méditerranéenne. L’essentiel du financement devra être supporté par les investisseurs privés. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de cadres réglementaires solides afin d’attirer ce capital privé indispensable, »a déclaré le commissaire M. Arias Cañete. 
 
L’accord des ministres qui vient d’entrer en vigueur a permis d’établir les plateformes énergétiques de l’UpM en vue d’un dialogue politique structuré, dans le but d’identifier des actions concrètes de partenariat et d’assurer le suivi de leur mise en œuvre. En ce sens, elles joueront un rôle essentiel pour faire progresser la coopération énergétique dans la région méditerranéenne.
 
En savoir plus

Aucun commentaire: