Translate

mercredi 5 avril 2017

Success Story - Programme de mentorat EUROMED Invest CEEBA-Voka


Le programme de mentorat d’EUROMED Invest vient en aide aux exportateurs égyptiens de produits agroalimentaires.

En coopération avec la Confédération des associations professionnelles européennes égyptienne (CEEBA) et la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Alexandrie, Voka – la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Anvers- Waasland a organisé et accueilli au mois d’août une activité de mentorat. Cette activité avait pour objectif de permettre aux organisations de soutien aux entreprises égyptiennes et aux entreprises exportatrices des secteurs agricole et alimentaire de se familiariser avec la législation européenne dans leurs domaines d’activité respectifs.

Dans certains cas, des informations spécialisées, concernant des cas concrets, peuvent être communiquées aux exportateurs égyptiens qui autrement auraient du mal à les trouver et à les comprendre sans aucune aide des tiers. À titre d’exemple, la société Sage Corporation a voulu obtenir des précisions concernant les exigences spécifiques s’appliquant à l’exportation d’huiles essentielles (géranium, basilic, menthe poivrée, …etc.) vers l’Union européenne. Il s’agit de matières premières utilisées dans les cosmétiques, les parfums et les produits pharmaceutiques. Grâce à une information ciblée recueillie par un expert de Voka - CCI Anvers-Waasland, il s’est avéré que les matières premières destinées à la fabrication des cosmétiques ne sont pas soumises aux règles s’appliquant aux produits cosmétiques mais doivent être conformes au règlement CLP (Règlement européen 1272/2008).

En d’autres termes, il s’agit des règles de classification, d’étiquetage et d’emballage des produits chimiques. D’autres informations pratiques ont révélé qu’il n’existait pas de règles concernant le processus d’extraction d’huiles essentielles utilisées dans les cosmétiques, mais que le produit fini devait être soumis à une évaluation de la sécurité. En ce qui concerne les produits finis, la législation à appliquer dépend du statut juridique du produit qui doit être déterminée au cas par cas, en tenant compte des caractéristiques telles que la composition, les conditions d’utilisation et la présentation du produit. Sage Corporation a confirmé que cette information a permis à l’entreprise de se faire une idée plus précise des exigences pertinentes de l’UE.
"Je tiens à vous remercier pour les efforts considérables, les informations utiles que vous nous avez communiquées dans le cadre de ce séminaire pour nous témoigner votre soutien. C’était une formation très utile et constructive pour notre entreprise."
M. Mahmoud Sobeih -Co-fondateur et Directeur Général Sage Corporation

Source de l'article Animaweb

Aucun commentaire: