Translate

mercredi 2 décembre 2015

Tunisie: L’investissement étranger en hausse, le tourisme décroche

Le flux des investissements étrangers a atteint 18.652 millions de dinars tunisiens (MDT) pour les dix premiers mois de l’année 2015. Le secteur de l’énergie absorbe la plus grande part de ce flux, alors que le secteur des services marque le pas (-14%).

Selon l’Agence de la promotion de l’investissement extérieur tunisienne, le bilan pour les dix premiers mois de l’année 2015 est en hausse de 5,5% à 1.505 MDT pour l’investissement direct étranger (IDE) et 157,5% pour l’investissement portefeuille, soit 360 MDT.

Le secteur de l’énergie semble le plus attractif pour les investisseurs étrangers avec une progression de 46% du flux total, équivalent à 860 MDT. En deuxième position, il y a l’industrie, qui a attiré 4042 MDT. Concernant le secteur agricole, bien qu’il détienne moins de 1% de ce flux d’investissement, il enregistre une hausse de 48% par rapport à 2014. Quant au secteur des services, l’Agence annonce une baisse de (-14%) pour les investissements étrangers.

Le secteur des services, une problématique pour l’économie tunisienne

Le secteur des services, notamment connexe aux activités touristiques est tributaire de la situation sécuritaire. Selon l’Institut National de la Statistique (INS), cette baisse s’explique par la régression de la valeur ajoutée des hôtels et des cafés (15,9%) et du secteur des services de transport (6%). Toutefois, ds’après les chiffres de l’INS, les secteurs des services de communication et des services financiers, ont enregistré une croissance positive estimée respectivement à 7,8% et 3,3%. D’après d’autres chiffres émanant de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), les investissements dans le secteur des services en Tunisie ont diminué de 17% par rapport à 2014.

Le tourisme pèse plus de 7% du PIB tunisien et environ 12% de la population active dépend directement ou indirectement de ce secteur (rapport 2014 de la Banque mondiale). Afin de réanimer ce secteur vital pour l’économie tunisienne, la ministre du tourisme Selma Elloumi a annoncé une stratégie quinquennale, qui viserait, entre autres la diversification du produit touristique et artisanal.
Beaucoup plus opportun et, à court terme, la Tunisie veut attirer les touristes russes, qui ont fuit l'Egypte et invités par le président Poutine à éviter la Turquie. La Russie qui a interdit à ses citoyens de séjourner dans ces deux pays, a indiqué, par la voie du président de la Douma (Parlement) Sergei Narychkine, qu’elle veut se redéployer en Tunisie. 

Source de l'article Maghrebemergent

Aucun commentaire: