Translate

mercredi 7 septembre 2016

Coopération portuaire - Le Maroc et le Portugal signent un mémorandum d’entente

Un mémorandum d’entente et de coopération a été signé, jeudi à Lisbonne, entre le Maroc et le Portugal dans le but de promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine portuaire.

Trafic-maritime.jpg

Signé par le ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, et la ministre portugaise de la Mer, Ana Paula Vitorina, cet accord ambitionne de développer les partenariats entre les deux pays dans le domaine des activités portuaires, des plateformes logistiques et des transports maritimes.

La formation technique et scientifique, l’administration des activités portuaires, l’économie bleue, les plateformes logistiques et les ports secs figurent, entre autres, parmi les domaines prioritaires fixés dans ce mémorandum.

S’exprimant à l’issue de cette cérémonie, Aziz Rabbah a souligné qu’il s’agit d’un cadre de coopération entre les deux pays qui va se traduire en projets concrets et pragmatiques, et qui va être détaillé à travers des initiatives de partenariat et de coopération.

«Entre le Maroc et le Portugal, il y a énormément d’opportunités à saisir notamment dans le domaine de la mer», a-t-il dit, ajoutant que les deux pays, qui entament un processus de réformes réglementaires et fiscales et qui connaissent un développement des activités maritimes comme le transport, l’industrie navale et la logistique maritime, ont intérêt à partager leurs expériences en la matière. 

Rappelant la vocation à la fois méditerranéenne et atlantique aussi bien du Maroc que du Portugal, Aziz Rabbah a indiqué que les deux pays peuvent tirer profit de cette connexion entre la Méditerranée et l’Atlantique, pour pouvoir attirer plus de trafic et de commerce mondial vers cette zone.

Pour le ministre marocain, le Royaume et le Portugal gagneraient à développer davantage leurs canaux de coopération et de partenariat ainsi que la connectivité aérienne et maritime pour pouvoir créer un «véritable hub maritime» de la logistique mondiale. 

L’Amérique et l’Amérique latine ainsi que l’Asie peuvent profiter de la connectivité offerte dans cette zone. «C’est à nous de travailler (pour développer) ce concept d’alliance et de complémentarité», a estimé Aziz Rabbah.

De son côté, la ministre portugaise a mis l’accent sur les opportunités d’investissement et d’internationalisation qui s’offrent aux entreprises portugaises et marocaines dans les deux pays et dans divers domaines, notamment en ce qui concerne les infrastructures et la logistique. 

Ana Paula Vitorina a de même indiqué que le Portugal et le Maroc sont animés d'une forte volonté de créer un «hub» avec des infrastructures et des services maritimes qui peuvent concurrencer ceux des ports de l'Europe du Nord. 

L’objectif est, selon elle, d’«abaisser le centre de gravité des routes logistiques internationales», qui passent actuellement par les grands ports du nord tels que Rotterdam et Anvers, et faire de l'Europe du Sud et des pays méditerranéens «une alternative logistique».

Le Maroc est aujourd’hui le premier partenaire du Portugal dans le Monde arabe et le deuxième en Afrique, après l’Angola (ancienne colonie du Portugal).

Les exportations portugaises de biens et services vers le Maroc ont augmenté de 18,5% en 2015 à quelque 649,9 millions d'euros tandis que les importations ont progressé de 12,2% à 211,1 millions d'euros, avec un solde positif de la balance commerciale en faveur du Portugal d’environ 483,8 millions d'euros, selon des données de l’Institut portugais des statistiques (INE). 

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: