Translate

dimanche 4 décembre 2016

Le 16e Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Du 2 au 9 décembre, le 16e Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles déroulera les senteurs parfumées du sud de l’Europe sur les écrans du Botanique mais pas que, puisque le cinéma Aventure et Bozar participent aussi à la fête.

Le 16e Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Ce ne sont pas moins de 70 films qui seront présentés cette année à environ 10.000 spectateurs qui, comme chaque année, ne manqueront pas, en plein hiver, de prendre le soleil par écrans interposés. En compétition, les spectateurs auront le plaisir de retrouver 8 films en provenance de Turquie, Egypte, France, Bosnie, Israël, Grèce ou encore Pologne, Liban, Italie et même du Qatar. A côté de cette compétition, la section Panorama proposera une douzaine de films indépendants qui sont le reflet de toutes les tendances du cinéma méditerranéen mais surtout des films engagés autour de la problématique de la femme dans les pays du pourtour de la Méditerranée.

D’autres sections comme A voir ou à revoir (allez voir notamment L’OLIVIER si vous l’avez raté lors de sa sortie en salle), le focus Middle East ou Medoc (un focus sur les docs) viendront compléter une offre riche et diversifiée qui montre toute la vitalité de ce cinéma.

Côté jurys et compétitions et en dehors du jury de la compétition international présidé par Olivier Masset-Depasse, le jury Jeune, démarré l’année dernière, reprendra du service cette année pour remettre un prix et pour la 3ème année, l’U.C.C. (l’Union de la Critique de Cinéma) et l’U.P.C.B. (l’Union de la Presse Cinématographique Belge) décerneront leur Prix de la Critique au meilleur long métrage en compétition internationale.

Autre nouveauté, un cycle consacré au cinéaste Marco Bellocchio, un des fleurons du cinéma italien, sera présenté au public durant le Festival mettant en avant cet auteur avec une avant-première FAI BEI SOGNI et un cycle présenté à la Cinematek.

Enfin, quelques concerts et soirées viendront compléter le plaisir de la fête du cinéma entre le 2 et le 9 décembre: le Gustave Brass Band, Refugees for Refugees, la chorale LGTB Tapalanote ou encore Rebel up! & Friends/Soundclash chaufferont certainement l’ambiance du Festival.

Pour avoir plus d’infos: www.cinemamed.be

Source de l'article Cinopsis

Aucun commentaire: