Translate

mercredi 7 décembre 2016

Montage d'un projet associatif à Médéa - Une formation soutenue par l’Union européenne

La gestion d’un projet à caractère associatif requiert la mise en place de conditions humaines et matérielles afin de garantir son aboutissement dans le respect des normes d’efficacité et d’efficience.

Résultat de recherche d'images pour "Europe Algérie"Un projet associatif revêt un caractère particulier parce que devant répondre à des besoins spécifiques exprimés par une population cible et favoriser l’expression libre de ses membres à même de garantir sa pérennisation.

Visant à fédérer leurs efforts et à rapprocher les acteurs du mouvement associatif de leurs wilayas, l’association Djazairouna des familles victimes du terrorisme et des rescapés des massacres de la région de la Mitidja, en partenariat avec l’association Echifa pour l’assistance aux malades de la colonne vertébrale et de la rééducation fonctionnelle de la wilaya de Médéa, ont initié une session de formation sur la thématique de montage de projets associatifs du 16 au 19 novembre à l'IFP de Médéa.

Soutenue par l’Union européenne, la formation à laquelle une trentaine d’associations ont pris part a permis aux participants de se familiariser avec les techniques de montage d’un projet à caractère associatif, déroulées sous forme de cours théoriques et d’exercices d’application sur des projets proposés.

En effet, la formation animée par monsieur Naït Hamoud Mohamed, expert en montage de projets associatifs, a donné la possibilité aux apprenants de découvrir les différentes formes d’approche aux problématiques par des développements de notions théoriques sur la gestion des cycles de projet et l’utilisation de l’arbre à problèmes pour la recherche de solutions, le choix de stratégies de mise en œuvre et les moyens et coûts induits. L’action de formation ainsi programmée, visant à renforcer le réseau associatif, a pour effet de “restreindre l’isolement de la société civile, tout en facilitant le partage des connaissances afin de pouvoir jouer un rôle actif, en s’organisant autour d’un réseau qui favorisera le respect des droits de la personne et la promotion de notre société vers l’État de droit.” En outre, la session a pour effet de faire participer la société civile au développement local, notamment la promotion des zones éloignées et rurales afin de trouver les conditions de “renforcement des capacités financières, matérielles et techniques des associations, l’apprentissage du travail en réseau et l’échange d’expériences.”

Source de l'article Liberté Algérie

Aucun commentaire: