Translate

vendredi 2 septembre 2016

Trophées de l’Adaptation au changement climatique en Méditerranée

L’ADEME lance avec ses partenaires la 1re édition des Trophées de l’Adaptation au changement climatique en Méditerranée, ouverte du 25 mai jusqu’au 16 septembre 2016, et dont la remise des prix se fera pendant la COP22 au Maroc.



La région méditerranéenne est un « point chaud » particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique. En effet, pour la fin du siècle les prévisions planifient une hausse des températures moyennes comprise entre 3 et 5 ℃, une baisse des précipitations de 35 % sur les rives Sud et de 25 % sur la rive Nord ainsi qu’une élévation du niveau marin comprise entre 20 et 60 cm. Ces évolutions du climat entraîneront de multiples et fortes conséquences humaines, environnementales et socio-économiques : réduction des ressources en eau, accélération de la désertification, hausse de la mortalité liée aux fortes chaleurs, aggravation des risques littoraux (érosion et submersion), etc.

Lors du 1er forum des acteurs du climat en Méditerranée, MEDCOP21 en juin 2015, à Marseille, de nombreuses initiatives ont pu être présentées afin de préparer les territoires méditerranéens à l’adaptation au changement climatique. Forte de son expérience au niveau national lancée en 2014, l’ADEME avec l’appui de ses partenaires méditerranéens a lancé une 1re édition des « Trophées Adaptation au changement climatique en Méditerranée » lors de la 4e conférence de l’association Méditerranéenne des Agences nationales pour l’Efficacité Énergétique et les Énergies Renouvelables (MEDENER) sur la transition énergétique le 25 mai à Alger.

MEDENER, l’Union pour la Méditerranée (UpM), la Commission Méditerranée de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU Commission Med), le Plan Bleu ainsi que le réseau d’experts méditerranéens du changement climatique (MedECC) sont partenaires de ce concours.

Qui peut candidater ?

Ouvert entre le 25 mai et le 16 septembre 2016, ce concours s’adresse aux collectivités locales, aux universités, aux agences publiques ou encore aux ONG en association avec des acteurs locaux mettant œuvre des actions et projets d’adaptation au changement climatique dans l’aire bioclimatique méditerranéenne.

Tout ou une partie des pays suivants sont concernés : Albanie, Algérie, Autorité Palestinienne, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Croatie, Égypte, Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Libye, Macédoine, Malte, Maroc, Mauritanie, Portugal, Slovénie, Syrie, Tunisie, Turquie.



Quelles actions d’adaptation pour ce concours ?

Les actions doivent s’inscrire dans l’une des 3 catégories de prix du concours :
  • Aménagements, infrastructures et bâtiments ;
  • Écosystèmes et ressources naturelles ;
  • Méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.

Les principaux critères d’analyse des actions seront la pertinence et l’exemplarité de l’action, l’efficacité des moyens déployés pour la mettre en place, la reproductibilité à l’échelle méditerranéenne et la cohérence de l’action d’adaptation avec les autres enjeux socioéconomiques et environnementaux du territoire dans lequel elle s’inscrit.

Quels bénéfices associés à ce concours ?

La remise des Trophées aura lieu en novembre 2016, à l’occasion de la COP22 à Marrakech.
Les nommés (gagnant dans chaque catégorie de prix) recevront un diplôme et bénéficieront d’un rayonnement national et international, au travers d’une large valorisation par l’ADEME et ses partenaires méditerranéens. Le lauréat sera pris en charge pour valoriser son action dans le cadre de conférences internationales en 2017.

Date limite de dépôt des dossiers : le 16 septembre 2016

Contact :
Tel : 00 33 (0)9 51 24 59 07


À télécharger

Source de l'article Source de l'article Ademe

Aucun commentaire: