Translate

dimanche 4 décembre 2016

Les ministres méditerranéens de l'Energie vont accroître leur coopération régionale

Les ministres de l'Energie des quarante-trois membres de l'Union pour la Méditerranée (UpM) vont "accroître la coopération régionale pour l'énergie afin d'obtenir une offre de services énergétiques sécurisés, abordables et durables, un facteur essentiel pour la stabilité et la prospérité dans la région méditerranéenne" précise le communiqué publié à l'issue de la réunion.

Les ministres de l'Energie de l'UpM réunis à Rome (photo UpM) 

A Rome jeudi 1er décembre 2016, sous les auspices de Miguel Aria Canete, commissaire européen en charge de l'action pour le climat et l'énergie, et Ibrahim Saif, ministre jordanien de l'Energie et des Ressources minérales, les ministres méditerranéens ont validé leur implication dans les trois plates-formes énergétiques lancées par l'UpM. 

La plate-forme sur le marché régional de l'électricité (MRE), la plate-forme sur l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique (EREE) et la plate-forme sur le gaz vont permettre d'instaurer un dialogue systématique entre les Etats membres de l'UpM, les institutions financières, les organisations régionales, les entreprises industrielles et les experts. 

La plate-forme MRE vise à intégrer progressivement les systèmes énergétiques et les marchés de l'énergie dans la région. Ceci passera par des interconnexions en matière d'électricité. 

La plate-forme EREE veut promouvoir le déploiement de mesures portant sur l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique pour "contribuer à garantir que tous les citoyens et les entreprises de la région aient accès à des services énergétiques modernes, sûrs, abordables et fiables, ainsi que la lutte contre le changement climatique, et l’adaptation à celui-ci, dans la région euro-méditerranéenne." 

La plate-forme Gaz entend favoriser le développement d'un marché euro-méditerranéen du gaz pour "promouvoir la sécurité, la transparence et la prévisibilité de l'offre et de la demande." 

Par Fréderic Debussy - Source de l'article Econostruminfo

Aucun commentaire: