Translate

samedi 10 décembre 2016

Maroc-Union européenne : L'Espagne signe un accord pour faciliter l’échange d’énergie électrique d’origine renouvelable

Maroc-Union-européenne.jpg

Le ministre espagnol de l’Énergie, du tourisme et de l'agenda digital, Álvaro Nadal, a récemment signé à Marrakech un accord avec des représentants du Maroc, du Portugal, de la France et de l'Allemagne pour faciliter l’échange d’énergie électrique d’origine renouvelable entre le Maroc et le Marché intérieur européen à travers l’intégration progressive des marchés électriques des deux parties. 

Actuellement, le Maroc s’est uniquement interconnecté avec l’Union européenne à travers l’Espagne et il devient nécessaire de compléter le Marché intérieur de l’énergie pour éliminer les obstacles qui empêchent un plus large échange d’électricité. Pour cela, la déclaration inclut l’établissement d’une feuille de route qui analysera les aspects légaux, techniques, économiques, environnementaux, etc., ainsi que les goulots d’étranglement qui limitent en actuellement l’échange d’électricité entre les deux parties.

L’objectif est d’atteindre un accord d’application lors de la COP 23 ou, dans un futur proche, même en tenant compte des circonstances de chaque pays.

La signature de cette Déclaration s’inscrit dans la stratégie du gouvernement d’approfondir l’interconnexion du marché espagnol. À cet égard, la déclaration complète les efforts qui ont été fournis pour développer de nouvelles interconnexions espagnoles avec l’Europe, à travers de la France, et qui se sont concentrés au préalable sur l'objectif de réduire les frais du système électrique, favoriser l’intégration de plus de génération renouvelable et améliorer la qualité et la sécurité de l’approvisionnement. 
Le ministre Álvaro Nadal a exprimé sa satisfaction de la participation de l’Espagne à l’élaboration de cette Déclaration et a souligné l’importance que son pays accorde à la relation énergétique avec le Maroc dans le cadre des liens économiques étroits qui unissent les deux Nations. 

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: