Translate

dimanche 11 décembre 2016

Conférence Tunisia 2020: l’Union européenne alloue 150 millions d’euros à la relance de la Tunisie







Deux mois jour pour jour après la publication de la communication “Pour un soutien renforcé à la Tunisie”, l’Union européenne joint le geste à la parole en signant pour plus de 150 millions d’euros de dons au soutien à la Tunisie, dans le cadre de la conférence Tunisia 2020. 

Ce soutien s’articule autour de trois grands axes: appuyer la relance, accompagner le développement des régions, et maximiser les potentialités de croissance et d’emploi tout en agissant au service de l’environnement.
 
Le Commissaire européen pour la politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement, Johannes Hahn, présent à la conférence, a déclaré "le principal message que je transmets de Bruxelles est que nous croyons en la Tunisie et nous sommes déterminés à aider la Tunisie à réussir dans sa transition politique et économique".
 
Le programme d’appui à la relance (PARV), dont la 5ème phase a été signée ce jour, consacre 70 millions d’euros à des réformes destinées à rendre l’Etat plus efficace dans la gestion de ses finances publiques. Le programme soutiendra également le secteur du tourisme, durement marqué par les attentats de l’année passée.
 
Le programme “Cap sur la décentralisation et le développement intégré des territoires” (CAP2D) qui consacre 43 millions d’euros aux communes et régions tunisiennes, combine aménagement du territoire au sens large, décentralisation et démocratie locale. Reconnaissant que les besoins des collectivités sont parfois très concrets, l’UE a décidé d’affecter 3 millions d’euros du programme CAP2D au fonds fiduciaire mis en place par la Banque mondiale pour assurer la fourniture d’équipements aux communes.
L’action de l’Union européenne passe aussi par des mesures prises en partenariat étroit avec ces grandes institutions financières européennes que sont la Banque européenne d’investissement (BEI), la KfW allemande, l’Agence française de développement (AFD) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Par le truchement de la facilité d’investissement voisinage (FIV), il est possible d’associer des dons du budget de l’UE à des prêts concédés par ces entités pour faire germer des projets qui bénéficient directement à la Tunisie.
 
Les programmes signés par le Commissaire Hahn avec les représentants des institutions financières européennes durant la conférence s’orientent dans deux grandes directions:
 
L’économie et la croissance au service de l’emploi: qu’il s’agisse du "Programme régional d'appui à l'inclusion financière" et "Programme d'appui au commerce et à la compétitivité" de la BERD ou encore du Programme "Facilité pour le capital-risque", géré par la BEI, 92 millions d’euros viendront renforcer l’économie tunisienne et ses acteurs, y compris un don de 25 millions d’euros de l'UE via la FIV;
 
La réalisation des engagements pris par la Tunisie dans le cadre de l'Accord de Paris sur le changement climatique : via un appui financier de 16 millions d’euros à la création de la première centrale solaire de Tunisie qui sera localisée à Tozeur, (dans le sud tunisien), mis en œuvre par la KfW, comprenant un don de 1,5 million d’euros de l'UE via la FIV. L'UE accordera en outre un don de 10,75 millions d’euros au projet de construction de stations de traitement des eaux de 140 millions d’euros, contribuant ainsi à l'effort régional de dépollution de la Méditerranée.
 
D'autres financements suivront puisque l'Union européenne accordera 300 millions € de dons par an entre 2017 et 2020 et mobilisera 800 millions d'euros en prêts en partenariat avec les institutions financières européennes.
 
Pour en savoir plus
Relations entre l’UE et la Tunisie - Fiche d'information
Délégation de l’UE en Tunisie – site internet and page Facebook

Aucun commentaire: