Translate

dimanche 11 décembre 2016

Filières stratégiques émergentes mais attractivité encore insuffisante : une étude analyse les tendances de l’investissement étranger en Méditerranée

Résultat de recherche d'images pour "Invest in Med"

Une récente analyse des tendances de l’investissement étranger et des partenariats d’affaires en Méditerranée a révélé que les pays Méditerranéen attirent de plus en plus de projets d’investissements directs étrangers (IDE) dans des secteurs stratégiques mais que le niveau des IDE reste faible.
 
Selon l’étude, Les pays MED ont attiré de plus en plus de projets d’investissements directs étrangers dans des secteurs stratégiques pour la région : logiciel, automobile, médicaments, agro-alimentaire, énergies renouvelables, transports, logistique, etc. Mais le niveau des IDE reste en-deçà des performances que pourrait espérer la région par rapport au poids de son PIB ou de sa population.
 
Crises financières, économiques et printemps arabes n’ont pas eu raison de l’attractivité des pays MED : ces derniers ont attiré 2 à 3% de l’investissement étranger dans le monde au cours de la décennie 2006-2015, contre 1% en 2000. Malgré les nombreuses réformes qui ont amélioré le climat des affaires, les performances des pays MED ne sont pas à la hauteur des attentes : pas assez d’investissement, de création de valeur et in fine pas assez de création d’emplois dans une région marquée par un important chômage, notamment au sein d’une jeunesse de plus en plus diplômée.
 
Des tendances positives sont toutefois à l’œuvre, en particulier une rotation sectorielle des investissements étrangers vers des secteurs plus créateurs de valeur ajoutée, et d’emplois directs à court terme. En termes d’origine, l’Europe est en tête avec près de la moitié des projets d’IDE annoncés en 10 ans, mais des challengers puissants ont émergé et gagnent du terrain, BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et Asie en tête.
 
Les performances nationales des pays MED sont enfin très diverses : Israël et la Turquie sont les champions régionaux, suivis en Afrique du Nord par l’Égypte et le Maroc, respectivement 2ème et 5ème pays africains les plus attractifs en 2015. La Jordanie et le Liban sont les pays les plus performants de la région en ratio IDE / PIB et IDE / population mais ils pâtissent de l’instabilité régionale.
 
L’objectif du projet EUROMED Invest est de stimuler les affaires et l'investissement privé dans la région euro-méditerranéenne et de contribuer à un développement économique inclusif. Les activités du projet visent à habiliter les réseaux d'affaires et d'investissement euro-méditerranéens à mettre en œuvre des stratégies ciblées en faveur du développement des PME dans des secteurs spécifiques : l'agro-alimentaire, l'eau et les énergies alternatives, le tourisme, les transports et la logistique, les industries culturelles et créatives.  
 
Pour en savoir plus
EUROMED Invest: site internetfacebook et twitter
EUROMED Invest: fiche et actualités

Aucun commentaire: