Translate

jeudi 1 décembre 2016

La déclaration de Tanger : une impulsion pour les Aires Marines Protégées de Méditerranée

Hier, les 300 participants du Forum 2016 des Aires Marines Protégées (AMP) en Méditerranée, tenu à Tanger (Maroc), ont publié la Déclaration de Tanger, fruit d'un vaste processus participatif impliquant un grand nombre de parties prenantes engagées dans les AMP en Méditerranée.


Pour la seconde fois en Méditerranée, 300 acteurs clé concernés par le milieu marin se sont réunis du 28 novembre au 1er décembre 2016 à Tanger, Maroc, pour partager leur expérience, dialoguer et élaborer un programme commun de travail afin d’améliorer, d’ici à 2020, la protection de la mer Méditerranée.

Issus de toute la Méditerranée, des représentants des institutions nationales chargées de l'environnement, de la pêche et du tourisme, des gestionnaires de terrain, des scientifiques, des organisations de la société civile, des acteurs économiques locaux, des bailleurs ainsi que des institutions européennes, méditerranéennes et internationales ont échangé pour trouver ensemble des solutions aux enjeux de préservation de la biodiversité marine en Méditerranée tout en soutenant les économies locales.

Ils ont publié la déclaration de Tanger qui servira à mettre à jour la Feuille de Route 2020 des AMP élaborée lors du Forum 2012 des AMP de Méditerranée d’Antalya. Cette Feuille de Route vise à appuyer la réalisation de l'objectif international fixé par la Convention sur la Diversité Biologique qui est de protéger 10% de la mer Méditerranée grâce à un réseau efficace d'AMP d'ici 2020.

Les participants ont publié la Déclaration de Tanger après avoir passé en revue les progrès accomplis par les AMP au cours des quatre dernières années, discuté des défis restants à l'horizon 2020, examiné l'évolution récente des politiques maritimes mondiales, régionales et sous-régionales en lien avec l'approche écosystémique, le développement durable et le changement climatique, et considéré les recommandations émanant des différentes sessions du Forum.
La Feuille de Route sera mise à jour avec la prise en compte du cadre institutionnel actuel ainsi que l’ajout d’un nouvel objectif stratégique relatif au rôle des AMP en tant qu'outil de gestion de l'espace marin pour appuyer l'adaptation et l'atténuation des changements climatiques basées sur les écosystèmes. Des mesures opérationnelles clé seront également envisagées afin de renforcer et de contribuer à atteindre les objectifs de la Feuille de Route d'ici à 2020.

Exemple de mesures à prendre en considération pour la mise à jour de la feuille de route
  • Les efforts visant à conserver de façon effective au moins 10% de la mer Méditerranée d'ici à 2020 doivent être renforcés pour les zones côtières et marines, puis être étendus en mer ouverte.
  • La couverture et la mise en oeuvre de zones d’accès interdit, de non-prélèvement et de non-pêche, au sein d’AMP actuelles ou futures, doivent être élargies des 0,04% actuels pour couvrir au moins 2% de zones de non-prélèvement, en particulier dans les zones fonctionnelles clé.
  • Tous les sites d'AMP actuellement établis doivent bénéficier du soutien nécessaire pour que leur gestion soit efficace, équitable et efficace d'ici à 2020.
  • Les échanges d'expérience, de bonnes pratiques et de connaissances entre les gestionnaires d’AMP doivent être renforcés.
  • Des relations gagnant-gagnant entre les AMP et les décideurs, les bailleurs de fonds et le secteur privé doivent être créées afin de répondre aux pressions exercées au-delà des frontières des AMP tout en considérant les AMP comme un capital naturel et un instrument de gestion pour atteindre les objectifs de durabilité.
  • Le Fonds fiduciaire pour les AMP de Méditerranée, un mécanisme financier innovant, est soutenu.
  • Le rôle crucial de la coopération régionale et interrégionale entre les réseaux humains travaillant sur les AMP, les conventions sur les mers régionales et les organisations régionales concernées est reconnu.
La déclaration de Tanger inclut un total de 33 mesures.

Source de l'article Mediaterre

Aucun commentaire: