Translate

samedi 11 mars 2017

Le MAE espagnol salue le rôle de l'Algérie dans le nord de l'Afrique et en Méditerranée

Le MAE espagnol salue le rôle de l'Algérie dans le nord de l'Afrique et en Méditerranée

Le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Alfonso Dastis, a salué mercredi le rôle joué par l'Algérie dans le nord de l'Afrique et en méditerranée, affirmant que l'Espagne et l'Algérie oeuvrent pour l'approfondissement et la diversification leurs relations.

"L'Espagne et l'Algérie sont des pays voisins et des partenaires stratégiques.

L'Espagne accorde une grande importance au rôle que l'Algérie joue en tant que pôle de stabilité dans le nord de l'Afrique et la (en) Méditerranée", a déclaré M. Dastis, dans une interview accordée à l'APS, à l'occasion de la visite de travail qu'il effectue en Algérie.

Après avoir rappelé que les deux pays, qui sont liés par un traité de d'amitié, bon voisinage et de coopération de 2012, se sont accordés pour "approfondir et diversifier" leurs relations avec des "résultats tangibles".

"En effet, l'Espagne et le partenaire européen qui a célébré le nombre le plus élevé de sommets avec l'Algérie", a indique le ministre espagnol, précisant que la coopération entre les administrations des deux pays est "riche et fructifère" dans les domaines les plus variés.

"L'Algérie est aussi un partenaire constant et fiable pour l'Espagne dans le domaine de l'énergie. les entreprises espagnoles veulent contribuer au développement de l'Algérie et à la diversification de son économie. Notre position proéminente parmi les partenaires économique de l'Algérie est un résultat concret de cet intérêt", a-t-il ajouté.

M. Dastis a, dans le même contexte, évoqué le dialogue politique entre les deux pays, qui, a-t-il dit, est "très dynamique et a incorporé récemment un nouveau format (le dialogue stratégique)".

"L'Espagne a toujours apprécié le rôle majeur que l'Algérie joue en tant qu'acteur de stabilité dans l'espace africain et en Méditerranée et je constate avec satisfaction que d'autres partenaires se sont joints à nous dans cette reconnaissance", a également souligné M. Dastis.

"En tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l'Onu pour la période 2015-2016, nous avons eu le privilège de travailler étroitement avec l'Algérie", a soutenu le MAE espagnol.

Le ministre espagnol a, dans le même ordre d'idées, salué l'"influence" de l'Algérie au sein de l'Union africaine où elle a occupé depuis longtemps, a-t-il rappelé, des "postes clés".

"Dans le Sahel, je voudrais mentionner plus particulièrement le rôle incontournable que l'Algérie a joué comme chef de file de la médiation au Mali, qui vient de rendre possible le déploiement des autorités intérimaires dans (le nord) le pays", a, en outre déclaré, M. Dastis.

Le responsable espagnol a, par ailleurs, mentionné l'"importance primordiale" que les deux pays accordent au processus du dialogue 5+5 de la Méditerranée occidental, dont l'Algérie, a-t-il rappelé, détient actuellement une des coprésidences.

"Dans ce cadre l'Algérie et l'Espagne ont impulsé conjointement une initiative pionnière sur les ressources hydriques", a-t-il ajouté.

La visite de travail, de deux jours, en Algérie du chef de la diplomatie espagnole, intervient à l'invitation du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Elle s'inscrit dans le cadre "des consultations politiques régulières" entre l'Algérie et l'Espagne, a-t-on indiqué.

Les entretiens prévus, à cette occasion, entre les deux parties, leur permettront "d'approfondir" leur dialogue politique sur les questions d'intérêt commun et de procéder à une "évaluation" des relations bilatérales dans la perspective de la tenue à Alger, au cours de l'année 2017, de la 7ème réunion de haut niveau algéro-espagnole.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: